Le Standard perd des plumes à Mouscron (0-0)

Les Rouches étaient loin de leur niveau affiché contre Bruges, avant la trêve.

Le Standard, sans éclat offensif, a été contraint au partage sur la pelouse de Mouscron (0-0), samedi lors de la 11e journée de Jupiler Pro League. Ce résultat ne constitue pas une préparation idéale à la réception de Krasnodar, jeudi en Europa League. La première mi-temps, d’un niveau plus que moyen, s’est déroulée sur un rythme très lent. Malgré des occasions de Pierrot (13e) et Emond (14e), les deux équipes ne sont pas parvenues à inquiéter les gardiens.

Le Standard, pourtant vainqueur autoritaire du Club de Bruges avant la trêve internationale (3-1), a davantage insisté au retour des vestiaires via Marin (49e), Carcela (51e), Cavanda (56e) ou encore Emond (61e). Du côté des Hurlus, il aura fallu attendre la 77e minute pour voir la première frappe cadrée, œuvre de Mbaye Leye.

Malgré les entrées au jeu de Carlinhos et Orlando Sa, la phalange de Michel Preud’homme est donc restée inoffensive. Au classement, le Standard est provisoirement 4e avec 19 points alors que Mouscron glane un cinquième point et est désormais 15e, devant Zulte Waregem (5 pts).

Source : DH Sports

Un séduisant Standard inflige sa première défaite de la saison en championnat au FC Bruges (3-1)

Les Standardmen ont inscrit tous les buts: Mehdi Carcela (37e), Renaud Emond (62e) et Razvan Marin (79e) dans le bon sens et Christian Luyindama contre son camp (67e, 2-1). Au classement, le Standard (18 points) occupe la 5e place tandis que le Club (25) reste premier en attendant le résultat de Genk (23) en soirée à Gand.

Michel Preud’homme avait promis que son équipe produirait un football offensif. On jouait à peine depuis trente secondes quand Luyindama a lancé Luis Pedro Cavanda sur le flanc droit. Après avoir laissé Stefano Denswil sur place, l’arrière droit a ponctué son débordement d’un tir croisé passant un mètre à côté (1e). Bruges a essayé de réagir mais poussés par un public enthousiaste, les Rouches ont porté le danger devant Karlo Letica. Le gardien brugeois a encore vu un tir de Paul-José Mpoku passer à côté mais il a eu chaud sur une reprise de la tête d’Emond (11e).

Après une ouverture de feu du Standard, Bruges a progressivement retrouvé son assise au milieu et sur un coup franc de Ruud Vormer, Hans Vanaken a dévié le ballon juste à côté (22e). Les Standardmen n’étaient pas meilleurs au moment de cadrer leurs envois: Carcela (26e), Emond (32e), Moussa Djenepo (33e) et Kostas Laifis (34e) ont tous gracié Letica. Le gardien croate a toutefois été moins à la fête quand Marin a chipé le ballon à Wesley au milieu du terrain. Après un long raid, le Roumain a glissé le ballon à Carcela, qui l’a placé au fond du droit (37e, 1-0). Le Standard a encore eu une belle opportunité manquée par Mpoku (40e).

A la reprise, le Club s’est montré plus solide dans les duels à l’image de Wesley, qui a pris le dessus sur Luyindama mais n’a profité de l’occasion (46e). Plus tard, le Brésilien a envoyé Dennis dans un boulevard. Le Nigérian a évité Luyindama mais a été bloqué à deux reprises par Guillermo Ochoa, qui s’est montré plus rusé (54e). Dans la foulée, Ivan Leko a lancé Thibault Vlietinck à la place de Clinton Mata (60e). Pas de chance pour lui, le jeune milieu a perdu son duel avec Collins Fai. Le Camerounais a fait atterir le ballon dans les pieds d’Emond, qui l’a ajusté dans l’angle opposé (62e, 2-0). C’est dans une ambiance folle que Bruges a réduit la marque grâce à Liuyndama, qui en est à déjà à son troisième auto-goal de la saison (67e, 2-1).

Le Standard n’a pas gambergé et Marin a profité d’une erreur d’Arnaut Danjuma pour filer vers Letica et expédier le ballon dans le plafond (79e, 3-1). Le match était joué et Preud’homme a sorti Mpoku (83), Emond (90e) et Djenepo (90e+4)pour que le public les applaudisse.

Source :  DH Sports

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Standard123G
Bruges011D

Le Standard empoche les trois points face à Akhisarspor (2-1)

Le Standard s’est imposé 2-1 face aux Turcs d’Akhisar Belediyespor jeudi à Sclessin dans le cadre de la 2e journée de la phase de poules l’Europa League de football.Le Standard a mis fin à plus trois ans d’absence de victoire à Sclessin sur la scène européenne. Jeudi soir, les vainqueurs de la Coupe de Belgique ont battu 2-1 (mi-temps 2-1) leurs homologues turcs d’Akhisarspor au terme de la 2e journée de l’Europa League. Emond (17e) et Djenepo (40e) ont inscrit les deux buts liégeois au terme d’un match peu convaincant. Ayik (32e) avait égalisé un court moment. Cette victoire, associée à celle de Krasnodar 2-1 face au FC Séville, leur permet de prendre la 3e place du groupe J avec 3 points. Les Russes, qu’ils accueillent le 25 octobre (21h00) lors de la 3e journée, sont leaders (6) devant les Espagnols (3). Les Turcs, quatrièmes, ne comptent pas de point.

Le Standard a eu la chance de trouver rapidement l’ouverture. Sur un coup de coin cadeau offert par les Turcs, Carcela plaçait le ballon sur la tête d’Emond qui concluait au premier poteau (1-0, 17e).

Jusque-là, mis à part un coup-franc (dans le ‘mur’) de Marin (4e), les vice-champions de Belgique n’avaient eu aucune occasion alors que Barbosa avait contraint Ochoa à repousser des poings son centre-tir. Le Portugais allait encore hériter d’un bon ballon mais sa reprise survola le cadre liégeois (21e).

L’avertissement ne fut pas retenu par des Liégeois lents et trop peu agressifs et entreprenants à l’instar de Carcela, positionné au centre de l’attaque, Emond évoluant à droite. A la 32e, sur leurs premier coup de coin, les Turcs égalisaient via Ayik à la reprise d’un ballon repoussé par Ochoa (1-1) sur un premier essai de Seleznov.

Comme depuis trois matchs, la délivrance des Rouches (qui jouaient en noir) est venue du jeune Djenepo qui de la tête replaçait le Standard aux commandes (40e) à la conclusion d’un centre de Cavanda. Le Malien de 20 ans inscrivait ainsi son 5e but lors des quatre derniers matchs.

Les Liégeois étaient loin d’être à l’abri. Dès la reprise, il a fallu un retour de Leifis pour priver Ayik, qui avait gagné son duel face à Ochoa, d’une nouvelle égalisation (46e). Les « Akigo » continuaient à croire en leur chances et conservaient l’initiative.

Les hommes de Preud’homme reculaient de plus en plus. Sans doute dans l’espoir de profiter de plus d’espaces en contre-attaque. Leur première occasion est venu du pied de Leifis dont l’envoi de loin frôla le cadre (63e). Un autre arrière, Cavanda, a hérité d’un bon ballon de Carcela mais ne l’a pas exploité (70e).

L’exclusion à la 82e, à la suite d’un 2e carton jaune, de Yumlu facilita la fin de match du Standard qui pouvait savourer les trois points, l’objectif premier de la soirée.

Source : DH Sports

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Standard202G
Akhisar101D

Michel Preud’homme, soulagé après le 1-3 face à Ostende: « Cette victoire est très importante »

Le Standard, dont le dernier succès remontait au 25 août, a mis fin à une longue attente dimanche en allant s’imposer à Ostende dimanche dans un match comptant pour la 9e journée du championnat de Belgique de football (1-3).

Moussa Djenepo (24e, 48e) et Renaud Emond sur penalty (59e) ont permis au club liégeois (15 points) de remonter à la 4e place en attendant le résultat en fin de soirée de l’Antwerp (15 points) contre La Gantoise. Ostende (13 points), qui a réduit l’écart par Emmanuel Banda (90e+1), est 8e.

Le Standard a d’emblée tenté de trouver un homme libre devant mais Mehdi Carcela n’était pas le mieux indiqué puisqu’il a directement reçu une carte jaune pour avoir simulé un accrochage dans le rectangle (3e). Dans la foulée, le capitaine rouche a frappé largement au-dessus du but de Fabrice Ondoa (6e). La phase d’observation s’est prolongée avec le Standard le plus souvent en possession du ballon. Les duels étaient aussi solides avec notamment une intervention de Christian Luyindama sur Aleksandr Bjelica (11e). Alors que les deux équipes faisaient preuve d’imprécision, Razvan Marin a mis le ballon en profondeur pour Djenepo, qui s’est débarrassé de Wout Faes (24e, 0-1). Pour tenter de revenir à la marque, Ostende a tablé sur les longs ballons en avant en direction de Richairo Zivkovic: peine perdue avec les deux tours rouches Luyindama et Kostas Laifis. Par contre, les Kustboys apportaient plus le danger grâce à Fashion Sakala, le Zambien manquant quand même de précision (40e).

Carcela a débuté la seconde période en force en permettant à Djenepo de signer un doublé (48e, 0-1). L’ambiance était détendue à la Versluys Arena et les supporters locaux semblaient déjà résignés quand Carcela a de nouveau servi Djenepo. Le Malien a été stoppé fautivement par Goran Milovic et Emond a transformé le penalty accordé par Christof Dierick (59e, 0-3). Le Standard était bien parti pour s’imposer d’autant que Guillermo Ochoa a sorti un tir à bout portant de Banda (66e). Les défenseurs liégeois n’ont pas fait preuve de la même concentration mais les Ostendais n’en n’ont pas profité. Faes a envoyé le ballon sur la transversale (73e) et Milovic a envoyé le ballon dans les mains du gardien du Standard (77e). Finalement, sur une carambole consécutive à un coup franc, Banda a quand même battu le gardien mexicain (90e+1, 1-3).

Source : DH Sports

Stupeur à Sclessin, le Standard, tenant du titre, se fait éliminer par le dernier actuel de D1 Amateurs ! (1-2)

Le Standard accueillait Knokke pour le compte des seizièmes de finale de la Coupe de Belgique ce mercredi soir.

Michel Preud’homme a choisi de titulariser Kosanovic au poste de back gauche, Balikwisha sur la flanc gauche et Sa en pointe ce mercredi soir.

Dès l’entame du match, Orlando Sa, sur un centre de Lestienne place une tête juste à côté du cadre adverse à la 3e. Balikwisha est très remuant en ce début de partie, mais rate à deux reprises le dernier geste dans les dix premières minutes. Suite à un corner, Sa apporte le danger à nouveau via la tête à la 9e, mais le ballon est sauvé sur la ligne par un défenseur. Kosanovic trouve une belle ouverture à la 17e pour Balikwisha qui part seul vers le goal et tire mais un défenseur de Knokke s’interpose au dernier moment et dévie la frappe du Rouche.

Même si le Standard domine les débtas, il faut attendre la 34e pour voir de nouveau une occasion pour les Rouches via Carcela et un centre/ tir repoussé par Verlinden à la 34e. Une minute plus tard, Sa a le ballon du 1-0, mais le dernier rempart adverse fait un bel arrêt de nouveau. Knokke obtient un corner suite à une belle percée sur le flanc gauche à la 38e. Le Standard comptera une nouvelle occasion chaude via Kosanovic qui enverra un coup franc qui lèchera le poteau de Verlinden à la 42e. Knokke se crée sa première grosse occasion à la 44e en touchant le poteau sur un tir dévié par Gillet suite à un corner.

Le Standard a procédé à son premier changement au retour des vestiaires en faisant monter Carlinhos à la place de Lestienne. Suite à une action confuse dans le rectangle de Gillet, Knokke ouvre le score et mène 0-1 à Sclessin à la 46e. Balikwisha tente de réagir à la 50e en envoyant une frappe mais celle-ci est captée par Verlinden.

Luyindama tente sa chance à distance avec une frappe croisée à la 54e, mais son tir n’est pas cadré. Les Rouches obtiendront un pénalty à la 55e sur une main adverse dans le rectangle. Orlando Sa se chargera de le tirer et de le transformer, 1-1 à la 56e.

Suite à l’égalisation, Carcela puis Carlinhos essaieront de faire trembler les filets par des frappes lointaines mais, celles-ci ne sont pas cadrées. Stupeur à Sclessin, Knokke mène de nouveau au score via un Dhondt oublié dans la surface. Le joueur ajuste Gillet et fait 1-2 à la 72e. Les coups de sifflet retentissent.

Orlando Sa reprend de nouveau le cuir de la tête mais n’arrive pas à cadrer à la 79e. Verlinden sera de nouveau à la parade face à Emond à la 82e. Les locaux poussent mais ça ne veut pas rentrer. Le Standard s’incline 1-2 et est éliminé de la Croky Cup.

Personne n’aurait pensé que le Standard éprouverait les pires difficultés face au dernier de D1 Amateurs. Mais qui aurait cru que le tenant du titre se ferait sortir à domicile en seizième de finale face à Knokke ? Personne.

Les Rouches ont manqué d’efficacité devant le but adverse et sont tombés sur un Justin Verlinden en grande forme ce mercredi soir. Le Standard n’ y arrive plus depuis un moment et devra vite se ressaisir ce week-end face à Ostende afin d’oublier cette terrible déconvenue.

Source : Walfoot

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Standard011D
Knokke022G

Anderlecht renverse le Standard grâce à Santini et Sanneh

Le Standard n’aurait pas volé le point du match nul mais Anderlecht était l’équipe la plus offensive.
Le round d’observation fut long, dans ce Clasico. Dans la lignée de leur mauvais match respectif en Europa League, ni Anderlecht ni le Standard ne parvenait à mettre du rythme…

Juste avant la mi-temps, Pocognoli trouvait Carcela dans le dos des médians. Le génie liégeois laissait filer le ballon entre ses jambes de manière à ce que Djenepo, en pleine course, file seul au but. L’ailier des Rouches a parfaitement placé le ballon hors de portée de Didillon pour ouvrir le score. Dans la foulée, Carcela aurait pu doubler la mise mais son coup franc des 18 mètres n’était pas cadré.

Au retour des vestiaires, Anderlecht se montrait dominant tandis que le Standard restait dangereux en contre-attaque. Laifis revenait in extremis gêner Morioka qui se présentait seul devant Ochoa peu avant l’heure de jeu. Sur le corner qui suivait, Sanneh plaçait sa tête sur le toit du but.

De plus en plus offensif, Anderlecht parvenait à égaliser sur un nouveau corner, à la 72e, avec un ballon qui revenait à Santini positionné à l’angle du grand rectangle. Après un joli contrôle de balle, le Croate armait une volée imparable qui terminait dans le petit filet opposé.

Après cette égalisation, le stade poussait son équipe vers le but d’Ochoa. Il aura finalement fallu attendre la 94e minute pour voir Sanneh offrir la victoire aux Mauves sur un corner bêtement concédé par Goreux, tout juste monté au jeu.

Grâce à cette victoire, Anderlecht reprend la troisième place du classement et évince provisoire le Standard des playoffs.

Source : DH Sports

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Anderlecht022G
Standard101D

Le Standard sombre à Séville (5-1)

Après avoir résisté en 1ère période, les Rouches ont pris l’eau face à des Espagnols largement supérieurs.
Après Ajax, un morceau trop indigeste pour lui, en phase préliminaire de la Ligue des Champions de football, le Standard entamait la phase de poules de l’Europa League face à un adversaire du même calibre, le FC Séville, quintuple lauréat de l’épreuve, jeudi au stade Ramon Pizjuan dans le Groupe J. Et autant le dire tout de suite, cela s’est aussi mal passé qu’à Amsterdam: 5-1 (mi-temps: 2-1). Pas l’idéal comme entrée en matière, ni comme préparation du Clasico de dimanche (18 heures) à Anderlecht !Dans ce genre de match, tout le monde le sait, il est impératif de passer au moins la première demi-heure sans encombre.

Le (deuxième) coup franc imparablement brossé « à la Messi » par l’Argentin Ever Banega dans l’angle du but de Guillermo Ochoa dès la 8e minute (1-0), était donc loin de constituer le scénario idéal, d’un point de vue liégeois s’entend.

Mais le coach local Pablo Machín grimaça également lorsqu’il fut contraint de remplacer son milieu défensif Ibrahim Amadou, ex-capitaine de Lille, blessé, par Roque Mesa, après seulement un quart d’heure de jeu.

Séville ne se contentait pas de son avance, mais ne faisait pas non plus le forcing pour la doubler. Ce qui laissait au Standard l’occasion de faire à peu près jeu égal, voire d’espérer égaliser.

Même si le gardien Tchèque Tomas Vaclík n’avait guère l’occasion d’intervenir. Il faut dire que devant lui, on ne lésinait pas toujours sur les moyens pour enrayer la progression rouche.

Ce n’est pourtant pas sur coup franc mais sur corner que Razvan Marin centra vers Christian Luyindama dont la déviation, chanceuse ou non, isola en tout cas Moussa Djenepo face au but: 1-1 (39e).

Mais l’autre Argentin de Séville, Franco Vazquez, crucifia à son tour Ochoa d’une frappe enveloppée du gauche à peine deux minutes plus tard (2-1).

Un coup dur, quoique le Standard pouvait malgré tout se dire que la mission n’était pas impossible.

Mais patatras à la reprise, Séville remonte le ballon en quelques passes et le Brésilien Guilherme Arana centre parfaitement pour le Français Wissam Ben Yedder qui ne laisse pas passer l’aubaine (3-1, 49e).

La situation du Standard devenait critique, d’autant que cette fois Séville gardait le pied sur l’accélérateur.

Ce dont profita Ben Yedder pour alourdir la marque après une perte de balle de Marin au profit de Banega (4-1, 70e).

Une faute de Zinho Vanheusden sur Vazquez fut sanctionnée d’un carton jaune, mais surtout, d’un penalty transformé par Banega (5-1, 74e, score final).

Le FK Krasnodar s’est imposé 0-1 à Akhisar Belediyespor grâce à un but du Suédois Viktor Claesson à la 26e minute, dans l’autre match du groupe.

Source : DH Sports

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Seville235G
Standard101D

 

Le Standard et Charleroi se quittent dos à dos dans le choc wallon (0-0)

Après que Renaud Emond s’est vu refuser un but pour hors-jeu à la 9e minute, les Zèbres ont connu une nouvelle grosse frayeur à la 18e, lorsque le défenseur carolo Martinos est entré en contact avec son gardien Nicolas Penneteau. Touché au crâne, le portier français a finalement pu continuer avec un bandage sur la tête.

Massimo Bruno fut à deux doigts d’ouvrir le score en fin de première période mais son tir était repoussé par la transversale d’Ochoa.

A la 65e, ce fut une parade de Penneteau qui empêcha Emond de faire trembler les filets. Ochoa sauvait quant à lui les siens en déviant un tir de Bruno à la 78e.

Les deux équipes poussaient jusqu’au bout. Luyindama, Niane et Gholizadeh manquaient la balle de match en fin de rencontre, que le Standard terminait à 10 après l’exclusion de Fai dans les arrêts de jeu (90+4). Mais le score ne bougait plus: 0-0.

Le Standard compte 12 points et occupe provisoirement la 5e place, tandis que Charleroi, 7 points, est 9e dans l’attente des résultats des autres matches du weekend.

Source : DH Sports

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Standard000N
Charleroi000N

Le Standard fait preuve d’une grande paresse, Eupen arrache les trois points avec les tripes !

Les Rouches arrivaient chez leurs voisins en confiance, et un but rapide inscrit par Emond pouvait leur permettre de bien négocier la suite des événements. Mais en oubliant de faire le break, ils ont laissé la porte ouverte à des Pandas affamés.

Le Standard s’est déplacé au Kehrweg avec l’intention d’imposer son jeu et de trouver rapidement la faille. Pour l’occasion, Michel Preud’homme alignait Renaud Emond et Orlando Sa ensemble, c’est Djenepo qui en faisait les frais. Senna Miangue fêtait lui sa première titularisation et ses premières minutes. Les Eupenois avaient eux prévus de procéder en contre, avec le médian défensif Mulumba qui prenait la place de Milicevic dans le onze.

Cela se vérifiait rapidement sur le terrain, avec Pollet qui aurait pu profiter d’un corner liégeois pour marquer de l’autre côté, mais l’ex-Zèbre se loupait totalement. Sur un centre de Carcela suite à un corner, Renaud Emond trouvait lui le chemin des filets sur sa première occasion, après neuf minutes seulement.

L’équipe de Preud’homme pouvait donc aborder la suite avec sérénité et ne se faisait pas surprendre avant la pause. Mais le problème est que cette sérénité se transformait en paresse. Les Liégeois ne proposaient pas grand-chose, et Eupen, qui poursuivant sans Pollet sorti sur blessure, a commencé progressivement à s’installer dans la moitié de terrain adverse.

Claude Makélélé voulait y croire, en lançant Megan Laurent à la place de Mulumba, puis Milicevic quand Keita s’est à son tour blessé. C’est Mehdi Carcela qui passait le plus près d’un deuxième but dans cette rencontre, mais le poteau sauvait les Pandas. La pression eupenoise s’intensifiait et il fallait un Ochoa bien présent pour sortir une reprise de Luis Garcia, peu après qu’Ocansey ait placé juste à côté du poteau.

Les montées de Bastien et Balikwisha n’auront finalement pas permis aux Liégeois de relever un peu la tête. Eupen allait finir par égaliser, Toyokawa faisait vibrer le Kehrweg après un premier sauvetage de Luyindama sur sa ligne.

Et ce n’était pas tout. Le Standard allait payer cash sa piètre prestation par une première défaite en championnat. Luyindama signait un auto-but malheureux, les Rouge et Blanc terminent bien mal leur série avant la trêve internationale. Avec ce six sur six, les Germanophones remontent provisoirement à la neuvième place.

Source : Walfoot

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Eupen022G
Standard101D