Charleroi-Standard arrêté à cause des supporters: une forte amende et pas de point pour les deux clubs ?

Le match a été arrêté définitivement par M. Gumienny à la 67e suite à de nombreux incidents provoqués par les supporters des deux camps.

La rencontre entre Charleroi et le Standard comptant pour la 17e journée du championnat de Belgique a été définitivement arrêtée par Serge Gumienny, à la 68e minute, en raison du comportement des supporters de Charleroi et du Standard.

En seconde période, juste après le deuxième but du Standard inscrit par Belfodil (51e), Serge Gumienny avait marqué déjà le coup suite aux jets de pétards et de briquets provenant de la tribune du Standard. Les joueurs étaient restés sur le terrain et le match avait repris quelques minutes après.

La partie avait une première fois été interrompue à la 58e minute après le troisième but du Standard, marqué par Orlando Sa (57e), alors que les supporters du Standard bombardaient à nouveau le gardien de Charleroi, Nicolas Penneteau, de projectiles et de pétards. Les joueurs ont alors été renvoyés aux vestiaires. Aleksandr Jankovic, l’entraîneur du Standard, avait même pris un mégaphone afin de tenter de calmer les supporters liégeois. D’autres joueurs du Standard avaient aussi tenté d’intervenir, sans succès. Cette interruption a duré une dizaine de minutes.

Dix minutes plus tard, c’était au tour des supporters de Charleroi de lancer des projectiles sur le gardien du Standard, Guillaume Hubert. Un gobelet de bière a atterri d’ailleurs sur le portier carolo et un fumigène a éclaté ensuite près de lui obligeant Serge Gumienny à arrêter, définitivement cette fois, la rencontre, à la 68e.

Selon nos informations, ces incidents pourraient valoir très cher aux deux clubs. A commencer par une non-attribution des points aux deux équipes à cause de l’arrêt du match, en vertu du point 1917.3 du règlement. De plus, 25.000€ d’amende sont prévus pour l’équipe auteure de l’arrêt du match. En l’occurrence, ce sera donc 25.000€ pour chaque club…

Source : DH Sports

Le Standard se place provisoirement dans le Top 6 face à un leader réduit à dix (4-1)

Après l’exclusion injuste de Meïte, les Rouches ont dominé Zulte-Waregem sans pouvoir creuser un bel avantage au marquoir. L’égalisation d’Oulare n’aura finalement pas installé le doute, le Standard s’impose avec brio.

Si Francky Dury alignait le même onze victorieux contre Anderlecht, Jankovic devait lui remplacer Raman par Mbenza. Bien en place, les deux équipes ne s’offraient pas d’espaces. Suite à une belle action collective, Zulte s’offrait une première occasion mais Leye s’écroulait quand Fiore lui touchait l’épaule. L’arbitre décidait de ne rien siffler.

Ensuite, Mr Lambrechts allait prendre une décision importante en expulsant, à tort, Meïté. Trois minutes plus tard, Scholz était au bon endroit, après la sortie ratée de Steppe pour conclure sur un coup-franc d’Edmilson (1-0). Le Danois inscrivait son premier but sous le maillot rouche.

Ce double tournant du match allait permettre au Standard de pouvoir poser véritablement la main sur la rencontre. Et il ne manquait pas grand chose aux Liégeois pour faire rapidement le break.

Orlanda Sa trébuchait sur le ballon en passant Steppe, Belfodil était d’abord un rien trop court sur un ballon de Fiore puis imprécis de la tête sur un bon centre d’Edmilson. Le score restait de 1-0 à la pause.

Seconde période

Le Standard recommençait très bien et commençait sérieusement à jouer avec son bonheur. Sa ne reprenait pas bien un centre de Mbenza, Belfodil était contré puis était de nouveau trop court sur une bonne déviation de Laifis. Sans le pied d’Edmilson sur la trajectoire, Trebel aurait certainement mis ce deuxième but.

Et ce qui pouvait arriver arriva. Obbi Oularé allait égaliser après sa montée. Non pas sur sa première grosse occasion après un raté immense de Trebel, mais sur un corner donné par Kaya (1-1). Le Standard allait devoir répondre rapidement.

Il ne fallait que six minutes à l’intenable Belfodil pour redonner l’avantage au Standard sur un centre de Fai (2-1). Et cette fois, les joueurs de Jankovic continuaient sur leur lancée.

Renaud Emond poussait au fond sur un ballon de Belfodil (3-1), l’Algérien était l’auteur d’un autre assist sur son centre repris acrobatiquement par Junior Edmilson (4-1) après que Leye ait raté la réduction du score.

En attendant le résultat d’Anderlecht-Mouscron, le Standard passe Genk et Courtrai pour être dans le Top 6, à cinq points de Bruges et Charleroi, le prochain adversaire.

Source : Walfoot

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Standard134G
Zulte Waregem011D

Le Standard arrache le nul à Vigo (1-1) et croit toujours à la qualification

Le Standard a partagé l’enjeu (1-1) jeudi soir sur les terres du Celta Vigo dans le cadre de la 5e journée du groupe G en Europa League. Les Rouches, tout comme les Espagnols, gardent dès lors encore un espoir de se qualifier pour les 16es de finale.Après leur défaite dimanche contre Malines (2-1), les joueurs d’Aleksandar Jankovic débutent mal la partie. L’attaquant adverse Guidetti alerte une première fois le Standard en touchant le poteau à la 5e. Le Celta Vigo prend ensuite l’avantage trois minutes plus tard lorsque Aspas transperce la défense et trompe le gardien liégeois Hubert (1-0).

Les Rouches mettent du temps à se remettre de ce goal, les dix minutes suivantes étant à l’avantage des Espagnols. Les échanges s’équilibrent ensuite et le Standard touche à son tour le poteau après une tête d’Orlando Sá à la 37e. Les Belges dominent jusqu’à ce que l’arbitre invite les joueurs à regagner les vestiaires.Pas grand-chose à se mettre ensuite sous la dent en seconde mi-temps, bien que les Liégeois occupent régulièrement le camp du Celta Vigo. A la 77e, le gardien espagnol doit cependant se détendre pour détourner une tête d’Orlando Sá. Le forcing du Standard finira par payer lorsque Laifis, d’une tête plongeante, égalise via le poteau (1-1).

Juste avant la 90e, Raman est blessé dans un contact avec le gardien adverse. Apparemment sérieusement touché au visage, il est évacué sur civière. Quelques minutes plus tard, Aspas écopera d’un second avertissement durant le temps additionnel.

Théo Bongonda n’a pas quitté le banc de touche du Celta Vigo.A l’aller, lors de la première journée, les deux équipes s’étaient quittées dos-à-dos (1-1) à Sclessin.

Dans l’autre rencontre du groupe G, l’Ajax s’est imposé 2-0 aux dépens du Panathinaikos (Schöne 40e, Tete 50e), où l’ex-Standardman Paul-José Mpoku ne se trouvait pas sur la feuille de match. Les Néerlandais, déjà qualifiés, sont assurés de terminer en tête de leur poule alors que les Grecs, toujours bloqués à 1 point, sont, eux, éliminés.

Lors de la 6e et dernière journée (8 décembre), la qualification se jouera donc entre le Standard, qui recevra l’Ajax, et le Celta Vigo, qui se déplacera en Grèce.

Source : DH Sports

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Celta Vigo101N
Standard011N

Le Standard s’incline à Malines et loupe le Top 6 (2-1)

Le Standard de Liège s’est incliné sur le terrain du FC Malines (2-1) dimanche dans le cadre de la 15e journée de Jupiler Pro League. Les Liégeois restent à la 9e place, désormais à égalité avec leur adversaire du soir. Ce match était l’occasion pour les entraîneurs Yannick Ferrera et Aleksandar Jankovic d’affronter leurs anciennes couleurs. A noter que Milos Kosanovic faisait son retour dans le groupe du Standard après une grave blessure au genou en mai dernier.

Matthieu Dossevi a été le premier à s’illustrer dans cette rencontre. Le Standard a ensuite ouvert le score grâce à Orlando Sa. Un bon débordement de Junior Edmilson, arrivé quelque peu chanceusement dans les pieds de Sa, a profité au buteur portugais (0-1, 26e). Quatre minutes plus tard, Sa a manqué de faire le break, voyant sa reprise heurter le poteau adverse. Juste avant la pause, Guillaume Hubert a été coupable d’une faute technique sur une sortie à la limite de son rectangle. Le jeune portier a relâché un ballon et Mats Rits ne s’est pas fait prier pour envoyer le cuir dans le but vide (1-1, 45e).

En seconde mi-temps, les ‘Malinwa’ ont pris l’avance sur un beau mouvement collectif. El Messaoudi a lancé Yohan Croizet en profondeur qui a offert un but à Nicolas Verdier, esseulé au petit rectangle (2-1, 54e).

Le Standard, brouillon en phase offensive, aurait pu bénéficier d’un penalty suite à une main d’un défenseur malinois sur la trajectoire d’un tir. Cependant, l’équipe de Jankovic n’a eu que de trop rares occasions, comme en témoignèrent les têtes de Sa (64e) et Mbenza (74e).

Source : DH Sports

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Malines112G
Standard101D

Modification du calendrier des rencontres

Les journées 18 à 22 sont connues :

Dimanche 11 décembre 2016 à 20h00 : Standard – Westerlo

Dimanche 18 décembre 2016 à 14h30 : Genk – Standard

Mercredi 21 décembre 2016 à 20h30 : Standard – Lokeren

Mardi 27 décembre 2016 à 20h30 : Saint Trond – Standard

Dimanche 22 janvier 2017 à 14h30 : Standard – Brugge

Le Standard se défait de Mouscron dans un match tendu (2-1)

Grâce à Ishak Belfodil (55e) et Edmilson (71e), les Rouches se retrouvent en 8ème position (22 points).

Deux questions intriguaient les fans rouches: qui Aleksandar Jankovic alignerait-il dans le but et comment remplacerait-il Adrien Trebel, suspendu? Le Serbe a reconduit Guillaume Hubert et a titularisé Cissé-Enoh. Cette association n’a pas plus marché qu’en Coupe, Enoh étant remplacé à la mi-temps. Mouscron a hérité de la plus grosse occasion de la première période que Trezeguet, pourtant isolé au 16 mètres, n’a pas concrétisée (3e).

Le Standard s’est fait plus pressant mais les tentatives de Benito Raman (23e, 34e) n’ont pas surpris Matej Delac. Pas plus qu’un envoi de Cissé, qui a filé vers le kop au lieu du but (42e).

Après une série d’essais toujours aussi plats, Belfodil a libéré son équipe (55e, 1-0). Sur un centre de Raman, Edmilson a surgi au second poteau (71e, 2-0). Rapidement, Trezeguet a empêché que le Standard n’entame une longue descente vers la victoire (74e, 2-1). Mais la joie fut de courte durée pour l’Egyptien, exclu quelques minutes plus tard (83e, deux jaunes) pour une faute commise par Stojanovic. Une exclusion injuste qui a définitivement clos le match de Mouscron, qui s’incline donc face aux Liégeois.

Source : DH Sports

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Standard022G
Mouscron Peruwelz011D

 

Le Standard se relance à Athènes (0-3)

Le Standard s’est relancé en Europa League en s’imposant 0-3 sur le terrain du Panathinaikos, signant sa première victoire dans la phase de poules, jeudi à Athènes dans le cadre de la 4e journée de l’Europa League. Les Liégeois rejoignent avec 5 points le Celta Vigo à la 2e place du groupe G.

Malgré quelques occasions des deux côtés (Coulibaly et Berg pour le Pana, Orlando Sa et Raman pour le Standard), aucune des deux équipes ne trouvait le chemin des filets en première période.

Paul-José M’Poku animait le début du second acte. Après une carte jaune reçue pour simulation dans le rectangle (48e), l’ancien Rouche se créait deux occasions coup sur coup, dont un tir sur la latte (51e).

Le Standard laissait passer l’orage et tentait sa chance de loin (Fiore 55e, Raman 56e) sans cadrer ses envois. Les Rouches se montraient plus précis à l’heure de jeu, moment choisi par Ibrhima Cissé pour décocher une frappe des 25 m qui terminait sa course dans les filets athéniens (62e).

Lancé en profondeur par Orlando Sa, Belfodil s’en allait planter le but du 0-2 à la 76e. Une minute plus tard, M’Poku était exclu pour une seconde carte jaune reçue pour un coup sur Sa.

A onze contre dix, le Standard gérait la fin de rencontre. Belfodil s’offrait un doublé dans le temps additionnel (90+3) pour sceller par un score de 0-3 ce premier succès du Standard en phase de poules. Une victoire qui relance le Standard dans la course à la qualification pour les 16e.

Les troupes de Jankovic reviennent en effet à hauteur du Celta Vigo, qui a été battu 3-2 par l’Ajax Amsterdam (après avoir été mené 3-0). L’Ajax est en tête du groupe avec 10 points, devant le Celta et le Standard, qui en comptent 5. Le Pana est dernier avec 1 point, pris lors de son match à Sclessin le 20 octobre dernier (2-2).

Le Standard jouera ses deux derniers matches le 24 novembre à Vigo et le 8 décembre à domicile face à l’Ajax.

Source : DH Sports

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Panathinaïkos000D
Standard033G

Le Standard éclaboussé par la classe de Berrier à Ostende (3-1)

Après s’être incliné sur le terrain de La Gantoise jeudi, le Standard a subi une nouvelle défaite dimanche dans le cadre de la 13e journée du championnat de Belgique de football, 3-1 au KV Ostende.

Les Côtiers restent invaincus à domicile et se replacent dans le haut du classement, à égalité de points avec Charleroi et Anderlecht, qui doit encore jouer. L’équipe d’Yves Vanderhaeghe a ouvert le score via Dimata, servi par Canesin, à la 11e minute de jeu. Un autre ex-pensionnaire du Standard a ensuite fait boire la tasse à ses anciennes couleurs: Franck Berrier, qui a marqué le 2-0 (21e) puis le 3-0 sur penalty (48e). Le penalty avait été sifflé pour une faute de Collins Fai.

Le même Fai a écopé une dizaine de minutes avant la fin du match d’une seconde carte jaune synonyme d’exclusion, alors que le Standard avait entre-temps multiplié les tentatives de relever la tête, avec notamment la réduction de l’écart par Orlando (63e). Durant cette deuxième mi-temps, un Silvio Proto sur ses gardes a dû sortir quelques sauvetages efficaces pour éviter un retour des Standardmen au marquoir, mais les Rouches repartent de la Côte sans point. Ils n’ont enregistré qu’une victoire dans les 5 dernières rencontres.

Source : DH Sports
 

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Oostende213G
Standard011D

Un Standard appliqué finalement piégé par La Gantoise (1-0)

Pour ce déplacement sur la pelouse gantoise, le Standard s’aligne avec trois défenseurs centraux, soit Soares, Scholz et Laifis. Les Liégeois vont se procurer la première opportunité de l’affrontement suite à une bonne incursion de Trebel. L’arbitre estime toutefois qu’il a commis une faute sur Thoelen, le suppléant de Rinne dans la cage de Gand. Les visités tentent de prendre le dessus dans ce match, notamment par l’entremise d’Edmilson à la demi-heure, mais ils doivent se méfier du poison nommé Simon, qui profite du moindre espace pour titiller Scholz et Fai.

La première période est stratégique et la deuxième repart sur les mêmes bases. Bien lancé en profondeur par Elderson, Edmilson met à nouveau le keeper Thoelen à contribution. Les hommes de Vanhaezebrouck tentent de répondre mais les Liégeois vont les devancer avec une excellente ouverture de Belfodil pour Orlando Sa. Le prolifique attaquant portugais place à côté et c’est peut-être le tournant du match. En effet, cinq minutes plus tard, Coulibaly saute plus haut que la défense du Standard sur un coup de coin de Milicevic et propulse le ballon dans le but de Gillet. L’ancien carolo marque sa quatrième réalisation de la saison, juste avant que Raman ne monte au jeu face à son ancienne équipe.

L’apport psychologique fonctionne et Edmilson, encore lui, prend sa chance à deux nouvelles reprises. L’ancien du STVV n’alimente pas le marquoir, la faute à Thoelen puis au poteau droit du portier de Gand. Neto et Emond tenteront encore leur chance en fin de rencontre mais le score n’évoluera plus. Les Liégeois auraient mérité autre chose qu’une défaite et sont dépassés par leur adversaire du soir.

Source : RTBF Sports

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
La Gantoise011G
Standard000D