Le Standard reprend avec une victoire

rfc tilleur

Le Standard jouait ce soir son premier match amical de préparation à Tilleur. L’occasion pour les Standardmen de retrouver leur public. Mais aussi pour ce dernier de revoir Cissé et découvrir Touré.

C’était la fête à Buraufosse ce soir. Le RFC Tilleur, pensionnaire de D3 amateur, accueillait les Rouches pour leur premier match de préparation. Une rencontre disproportionnée sur le papier mais qui ne se sera pas tellement concrétisée sur le terrain.

Après seulement quelques minutes, Andich permettait à Tilleur d’ouvrir la marque d’une superbe reprise dans la lucarne de Hubert. En première période, le Standard alignait quelques gros titulaires comme Edmilson Jr, Dompe, Andrade ou encore Fai. C’est d’ailleurs le Belgo-brésilien qui remettait le Standard dans le match via pénalty avant de mettre les siens aux commandes. Cette première mi-temps fût l’occasion de revoir Ibrahima Cissé sous les couleurs rouge et blanche.

Après la pause, Yannick Ferrera faisait tourner son effectif et lancait Badibanga, Santini, Emond, Scholz ou encore Legear. Le Virtonnais se mettait particulièrement en évidence puisqu’il creusait l’écart à la 47e, bien aidé par « les mollets de poulets » de Juliann Fillieux. Mais Tilleur ne se laissait pas abattre et Julian Pollina relançait Tilleur d’une jolie frappe à ras de sol (56e, 2-3). Dans la foulée, Emond, encore lui, faisait 2-4. Et 10 minutes après, il s’offrait un triplé pour démarrer la saison.

En fin de rencontre, Tilleur poussait et obtenait un pénalty pour une faute d’Hubert que Falcione ne parvenait pas à convertir, propulsant le ballon sur la latte. Heureusement, les supporters locaux pouvaient encore exulter quand, à la 84e, Deltour portait le score à 3-5.

De ce match, côté liégeois, il n’y a évidemment pas grand chose à retenir. Plusieurs jeunes furent alignés et Ferrera a donné sa chance et des minutes à tout le monde. Un premier match n’est jamais facile à négocier et il convenait surtout de reprendre du rythme et des sensations « à balles réelles ». Nul doute que la suite sera plus convaincante.

Source : Walfoot

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *