Le Standard s’amuse face à Wiltz (10-0) : « J’ai vu certains principes que nous travaillons à l’entraînement », dit Sa Pinto

Pour sa deuxième sortie amicale, le Standard n’a pas fait dans le détail.

Vendredi soir, les Liégeois ont déroulé face à Wiltz, modeste pensionnaire de la deuxième division luxembourgeoise, et ont planté dix buts. Pour l’occasion, Ricardo Sa Pinto avait aligné d’emblée plusieurs internationaux, qui avaient seulement repris les entraînements lundi dernier. Konstantinos Laifis a rapidement démontré qu’il n’avait rien perdu de ses qualités durant la pause estivale, en reprenant de la tête deux centres de Benito Raman. Le Standard, souvent en danger sur les phases arrêtées, en transformait une troisième juste avant la pause, via un coup franc direct d’Orlando Sa.

La seconde période a été à sens unique, avec trois belles réalisations : deux à l’actif de Dieumerci Ndongala (belle frappe entrée via le poteau et lob sur le gardien) et Jonathan Legear (coup franc juste en dessous de la barre transversale). Certes, ce n’était qu’une rencontre amicale, face à une très faible opposition, mais les Rouches sont parvenus à conserver leurs filets inviolés à deux reprises depuis la reprise. « A ce moment de la saison, le score n’est pas important mais c’est toujours bon pour la confiance », commentait, à l’issue du match, Ricardo Sa Pinto. « Les joueurs ont bien respecté les consignes et j’ai vu certains principes que nous travaillons à l’entraînement. Ils se sont fait plaisir mais ont assuré une belle organisation et respecté l’équilibre. Ce qui est très important à mes yeux. »

Face à Wiltz, le technicien portugais n’a pas pu compter sur Ishak Belfodil, ménagé et dont l’état sera réévalué ce samedi. Dimitri Lavalée a également été obligé de quitter le terrain en seconde période, suite à une douleur au genou.

Comme ce fut le cas face à Aywaille, samedi dernier, Ricardo Sa Pinto avait aligné son équipe en 4-4-2. « J’apprécie également le 4-2-3-1 mais, pour le moment, nous n’avons pas de numéro 10, si ce n’est Benito Raman qui est capable de jouer entre les lignes. Vu que j’ai plus d’attaquants, je privilégie donc le 4-4-2. Si je vais demander l’arrivée d’un numéro 10 ? Ca, on le gère avec les dirigeants », souriait-il.

Ce samedi (18h), le Standard dispute une troisième rencontre amicale, cette fois à Walhain.

Source : DH Sports

[kad_youtube url= »https://www.youtube.com/watch?v=JMDiVPn1T2Q » width=620 ]

Résultats

Club1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Standard3710G
FC Wiltz 71000D